Vous pouvez nous aider...

lundi 14 mars 2016
par  Administrateur
popularité : 69%

Dès que l’association a eu connaissance du "cahier" du soldat Cadillon, nous avons pris l’engagement de réaliser, dans le cadre du "Centenaire de la Guerre 1914 - 1918", une commémoration dans le village où vécut l’auteur de ce cahier. Embarqué sur le navire "Jauréguiberry", le soldat Cadillon s’est retrouvé au coeur de la bataille des Dardanelles. Le choix de la comméoration fut simple : écrire un ouvrage à partir du cahier, et réaliser une exposition sur la bataille des Dardanelles. Une demande de "label" est déposée auprès de l’Office National des Anciens Combattants. Un universitaire de Pau est chargé d’écrire l’ouvrage sur le cahier du soldat Cadillon, il s’agit d’Arthur Berson en stage de master 2 auprès de notre association.

INFORMATION :

Le "LABEL" de la Mission du Centenaire nous est attribué par lettre datée du 6 juin 2016. (cliquez sur la photo)

BMP - 2.5 Mo

 

 Chers lecteurs et chères lectrices,

Voici le programme de la commémoration 14-18 qui sera présentée à Goos.

 

 

 

 Commémoration de la Grande Guerre sur

  « Le Front d’Orient » 

C’est terminé, l’exposition est terminée ! les cartons se remplissent. L’exposition Front d’Orient a attiré plus de huit cents personnes et 87 élèves du primaire.

C’est une satisfaction pour toute l’équipe de l’association "Sur les Pas du Valet de Coeur".

Merci à toutes et à tous.

 

Le livre écrit par Arthur Berson "Impressions - Souvenirs de la guerre européenne" est en vente auprès de l’association au prix de 15 euros. 06.22.86.10.65 Jean-Pierre Marquant

Venez nombreux visiter notre exposition. Vous y trouverez des tranchées, un local infirmerie de campagne, une chambre de campagne, un avion, un canon de 75, des panneaux explicatifs, des armes, des habits de poiluis de 14-18. Nous ne dévoilerons pas le tout ici, venez vous rendre compte de ce qu’était la Première Guerre mondiale au Front d’Orient. 544 Landais y ont trouvé la morts, alors, pour le devoire de mémoire que nous leur devons, venez vous aussi visiter la Commémoration de la Guerre 14-18.

 

Vous pouvez encore nous aider !

Votre père, votre grand-père s’est retrouvé dans les Dardanelles ou chez les Poilus d’Orient. Il vous a laissé des souvenirs tangibles, des récits, des écrits. Contactez nous au 06.22.86.10.65, exposez votre idée à Jean-Pierre. Tous ces soldats méritent notre souvenir.

Concernant les poilus "Morts pour la France" aux Dardanelles ou encore sur le Front d’Orient, l’association réalise un travail de présentation de ces poilus de la Communauté des Communes Terres de Chalosse. Nous présenterons aussi les fiches des soldats Landais morts au Front d’Orient. Là aussi vous pouvez nous aider en nous transmettant tout document et toute photo qui concernent ces poilus. Merci donc de participer en appelant le président au 06.22.86.10.65 ou par mail jeanpierre.marquant@orange.fr

31 octobre 2016 -
Monsieur Jean-Paul Daguerre nous a remis de la documentation concernant Cyprien Lacroix qui fut cavalier sur le Front d’Orient. Une fille de Cyprien Lacroix nous avait prêté un foulard de son père Cyprien. Monsieur Daguerre nous remet un document qui explique l’attribution de ce foulard. Vous retrouverez cette authentique histoire lors de l’exposition intitulée "Le Front d’Orient" dès le 5 novembre 2017 à Goos, au foyer rural.

Comme monsieur Daguerre, vous pouvez faire revivre vos aïeux. N’hésitez pas à nous contacter.

AUTRE RECHERCHE de l’association : Vous avez fait un voyage sur les pas des poilus du Front d’Orient, vous avez des photos des pays de cette région ! Nous sommes à la recherche de ce genre de photos qui serviraient à présenter ces pays aujourd’hui. Vraiment, voici un moyen de nous aider ! Nous contons sur vous.

Un scoup : Savez-vous où fut écrit "ESTELLE de la MA", ce tube de nos églises de Chalosse et des Landes ? C’est un chanoine chalossais qui écrivit cette chanson au passage des Dardanelles ! A découvrir dans l’exposition "Le Front d’Orient" à partir du 5 novembre 2017.

-----oooOooo-----

TRAVAUX en cours :

- Arthur Berson, universitaire à Pau, termine son ouvrage à partir du cahier du soldar Cadillon.

- L’association réalise une exposition sur le Front d’Orient et en particulier s’emploie à remplir une fiche pour chaque soldat landais mort au Front d’Orient. Ces soldats sont au nombre d’environ 550. Un échange de courriels est en cours entre l’association et les municipalités pour vérification, complément ou observation sur les fiches de ces poilus. Chacun des visiteurs de notre exposition pourra se faire remettre la ou les fiches qu’il souhaite acquérir. Nous rappelons les dates de cette exposition : du dimanche 5 novembre au dimanche 19 novembre 2017.

Mise à jour des fiches des Landais morts au Front d’Orient :

Depuis quelques jours nous faisons parvenir à chaque mairie landaise concernée, la ou les fiches de soldats morts au Front d’Orient dans l’espoir de retour de ces mairies pour mise à jour de ces fiches. C’est un succès. Bien des communes ont déjà répondu à notre courrier, nous les en remercions. Ces échanges vont nous permettre la mise à jour des pièces de nos poilus. Si vous n’avez pas encore répondu, sachez que vos informations nous sont nécessaires et qu’il est encore temps de répondre. Merci à tous.

 

L’association est à la recherche d’objets travaillés par les poilus dans les tranchées. Vous pourriez nous les confier sans crainte.

-----00oOooo-----

Pour le souvenir et à l’occasion du 8 mai, voici l’histoire du "Bleuet de France"

La Première Guerre mondiale crée une rupture historique par sa violence, sa durée et sa dimension internationale, elle marque la fin d’une époque.
Pour faire face aux drames humains engendrés par ce conflit, l’Etat décide de créer l’Office national des mutilés et réformés de la guerre, dès 1916, puis l’Office national des pupilles de la Nation et enfin l’Office national du combattant pour prendre en charge les réparations, la rééducation professionnelle et la solidarité en faveur des victimes de guerre et des anciens combattants.
 
Ces administrations spécifiques se développent en partenariat avec les associations du monde combattant, qui se multiplient après guerre, et s’organisent pour mieux défendre leurs droits, secourir et soutenir socialement leurs membres. Car, en 1918, la fin de la « Grande Guerre » laisse derrière elle plus de 20 millions de blessés et d’invalides dont certains, gravement mutilés, ne peuvent plus travailler.
Ainsi, dans l’immédiate après-guerre, toutes les énergies sont mobilisées par la reconstruction qu’elle soit économique, humaine ou matérielle et, outre les dispositifs mis en place par l’Etat, naissent des initiatives de solidarité privées ou associatives de toutes sortes.
 
Charlotte Malterre.
C’est dans ce contexte que le Bleuet de France voit le jour.

 
L’histoire de la création du Bleuet de France débute, au sortir de la Première Guerre mondiale, à l’Institution Nationale des Invalides.
Aux origines du Bleuet de France, deux femmes de leur temps à l’écoute des souffrances de leurs contemporains : Charlotte Malleterre (fille du commandant de l’Hôtel national des Invalides) et Suzanne Leenhardt, toutes deux infirmières au sein de l’Institution et qui souhaitaient venir en aide aux mutilés de la Première Guerre en créant dès 1925 un atelier pour les pensionnaires des Invalides dans lequel ils confectionnaient des fleurs de Bleuet en tissu pour reprendre goût à la vie et subvenir en partie à leurs besoins par la vente de ces fleurs.
 
Cette fleur sauvage est choisie pour incarner le symbole national du Souvenir mais pourquoi ? Plusieurs hypothèses existent :
 
- Ce serait un héritage des tranchées, un souvenir de ces jeunes nouveaux soldats arrivés dans leurs uniformes bleu horizon et baptisés « bleuets » par leurs aînés Poilus,

- Une fleur des champs dans le chaos des hommes puisque le bleuet, malgré l’horreur des tranchées a continué de pousser sur les champs de bataille,

- En hommage au bleu, couleur de la Nation, première couleur du drapeau tricolore.
 
Bientôt cette initiative se développe et prend une dimension nationale : la Nation veut témoigner de sa reconnaissance et venir en aide à ces hommes qui ont sacrifié leur jeunesse à défendre la France.
 
collecteur invalide.
 
C’est pourquoi, il est décidé à l’occasion du 11 novembre 1934, de vendre, pour la première fois, les fleurs de bleuet fabriquées par les anciens combattants sur la voie publique dans la capitale : 128 000 fleurs seront vendues !

C’est une vraie réussite suivie d’une véritable reconnaissance car dès 1935, l’Etat décide de la vente officielle du Bleuet chaque 11 novembre partout en France. Après la seconde Guerre mondiale, en 1957, l’Etat décide de créer un deuxième jour de collecte chaque 8 mai.

Puis, en 1991 l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONACVG) décide de prendre en charge la gestion de l’Œuvre qui malheureusement périclitait depuis quelques années.
 
 
D’un atelier artisanal de confection de fleurs est née une oeuvre caritative unique en son genre qui a traversé le XXème siècle avec un objectif constant : soutenir les anciens combattants et victimes de guerre.
 
Aujourd’hui, à l’amorce d’un nouveau siècle, la vocation du Bleuet de France perdure et l’Œuvre agit sur de nouveaux fronts en favorisant, aux côtés des actions sociales traditionnelles, la transmission de la mémoire comme véritable vecteur de solidarité entre les générations.
Héritier d’une tradition de soutien aux victimes des conflits du XXème siècle, le Bleuet est aujourd’hui une manière de préparer un avenir solidaire pour tous.

Documents joints

BMP - 4.4 Mo
BMP - 4.4 Mo
BMP - 2.5 Mo
BMP - 2.5 Mo

Navigation

Articles de la rubrique

  • Vous pouvez nous aider...

Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Météo

Prechacq-les-Bains, 40, France

Conditions météo à 14h30
par weather.com®

20°C


  • Vent : 4 km/h - nord nord-ouest
  • Pression : 996.6 mbar
Prévisions >>

Prévisions du 19 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Conditions  |  Prévisions >>

Prévisions du 20 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 21 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 22 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 23 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 24 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<<  Prévisions  >>

Prévisions du 25 octobre
par weather.com®

Max
Min


  • Vent
  • Risque de précip.
<< Prévisions


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 15 août 2018

Publication

10 Articles
1 Album photo
Aucune brève
Aucun site
3 Auteurs

Visites

0 aujourd'hui
0 hier
26841 depuis le début
4927 visiteurs actuellement connectés